Relocation worldwideManagement Mobility Consulting | Relocation Blog Relocation Blog Blog Relocation
Bookmark and Share

Vivre son expatriation en tant que conjoint d’expatrié

Mar 21, 13 • RelocationNo CommentsRead More »

Une des principales causes d’échec d’expatriation est le fait que la famille de l’expatrié et plus particulièrement son conjoint, n’est pas bien préparé à vivre à l’étranger.

Alors comment profiter pleinement de son expatriation en tant que conjoint ?

Le principal conseil est de regarder l’expatriation d’un œil nouveau. Ne voyez pas l’expérience comme quelque chose de négatif. En effet, les inquiétudes et les peurs sont nombreuses : vous serez loin de vos proches et de vos amis, vous risquez de vous heurter à une culture très différente de la vôtre avec un mode de vie dans lequel vous n’aurez pas vos repères. Et toutes ces inquiétudes sont causes de stress qui vous empêche de vous épanouir en tant qu’expatrié.

Et si vous regardiez plutôt l’expatriation comme une aventure, une opportunité de vous épanouir et de développer vos connaissances et compétences personnelles ?

Pensez aux projets que vous n’aviez pas le temps de mener à bien, créez, adonnez vous à des activités nouvelles. Être conjoint d’expatrié peut vous permettre de prendre le temps de créer votre propre entreprise ou d’apprendre une langue nouvelle. L’expérience ne pourra être que bénéfique, pour vous et pour toute la famille.

N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul(e), d’autres l’ont vécu avant vous et il est tout à fait normal de ressentir ce que vous ressentez.

N’hésitez pas à contacter avant et pendant des personnes qui ont vécu la même expérience que vous. Cela vous rassurera, et vous permettra de mieux appréhender le départ.

Renseignez vous car de nombreuses associations, amicales, clubs, existent pour rassembler des personnes de même nationalité ou vivant une expatriation dans un même pays.

Cela vous permettra de trouver vos repères et de faire de nouvelles rencontres.

Enfin, l’outil « Oversea’s Assignment Inventory (OAI) » mesure l’adaptabilité interculturelle de l’expatrié et du conjoint. Selon l’OAI, les 12 facteurs de réussite pour un conjoint expatrié sont : l’ouverture d’esprit, la flexibilité, le goût pour les défis, le contrôle de situations inconnues, la patience, l’humour, le sens de contact, l’initiative, l’adaptabilité sociale, la tolérance, le respect des points de vue différents, et enfin, une bonne communication avec le conjoint.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *